Documentaire Dream Team 1992 [Trailer]

Présenté sans doute comme l’une, voire la meilleur équipe de basket de tout les temps la Dream Team en aura, sans jeu de mots fait rêver plus d’un.

Pendant le temps d’un reportage on s’apprête à revivre l’épopée des JO 1992 à Barcelone en compagnie des Larry Bird, Magic Johnson et autre Michael Jordan,

Un documentaire exceptionnel de 90 minutes sur les coulisses de cette Dream Team prévu pour le 13 Juin

Edit : Le documentaire dans son intégralité ici

Oddisee : « People Hear What They See » [LP Stream]

Prévu pour début Juin (12 – 15 Juin), voici le prochain album d’ Oddisee « People Hear What They See » en écoute gratuite sur le site Spin ici

Gros, gros album qui risque de tourner un bon bout de temps sur mon Ipod.

El-P : “The Full Retard”

Premier single de l’album « Cancer For Cure » de l’ami EL-P disponible en écoute gratuite ici

Tab-One & Sunshine J : « Madflowridiculous » [LP Stream]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après nous avoir fait attendre avec ses différents morceaux sortis au coute goute sur le web avec notamment« Sunshinin » et « Caught Up » voici que Tab-One balance en écoute gratuite l’intégralité de son dernier projet. Un onze titres produits entièrement par Sunshine J.

 

Jay Z & Kanye West : « No church in the wild »

Il est là, il est bon, il est beau, il est violent et tu l’as surement déjà vu. Voici le dernier vidéo clip réalisé par Romain Gavras. Voici le morceau « No church in the wild » de Jay Z & Kanye West

La vraie Découverte : Amiri – Vinyl Ritchie

Inutile de chercher des heures sur internet des infos sur Amiri, il n’y en à pas ou alors très peu. On apprend juste que le lascar est né en Caroline du Sud et à très vite été plongé et bercé par la musique Hip Hop dès sa plus tendre enfance à l’époque des T La Rock, Kurtis Blow, ou encore Run DMC. Ses racines et ses influencent proviennent donc de cet âge d’or du Hip Hop avec ses beats Boom Bap.

Passez cela on apprend que Amiri à fait ses débuts avec le rapper Spectac pour ensuite, en 2010 se lancer en Solo avec un premier album « The Recipe ».

Nous voici en 2012 et Amiri nous présente son dernier projet Vinyl Ritchie. À première vue un cd de plus sur le marché de la musique underground. Et il faut bien l’avouer qu’en ce moment avec les sorties d’album comme Masta Ace & Mf Doom , Apollo Brown, Oh No, Reks, Ab-Soul et j’en passe, l’espace alloué aux découvertes est assez limité. Surtout si comme moi vous n’aviez jamais entendu parler de cet Amiri.

Et puis comme un enfant qui choisit un bouquin, la cover vous accroche et vous décidez d’aller plus loin. Avec chance l’album est en écoute gratuite. Parfait, vous cliquez.

Tout de suite, le premier morceau « The Pro’s » vous met dans l’ambiance. Amiri énuméré une liste d’artiste (« The Pro’s ») qui forcément vous parle (MF Doom, Pete Rock, Large Pro, Jay Dee, The Alchemist, Kev Brown, Big L, Apollo Brown…) Et dans la foulée, on enchaine avec « Introducing » et son sample de malade. Ça y est déjà trois chansons d’écoutés, le charme opère. C’est décidé, l’album sera écouté dans son intégralité.

Et là pas de regret, on enchaine vraiment les bonnes productions les unes après les autres. Les titres aux inspirations soul, jazzy se superposent parfaitement et donnent une bonne homogénéité. On regrettera le fait que Amiri ne prenne pas assez de risque au niveau de son flow ou des beats. L’homogénéité de l’album qui en fait sa force en fait aussi paradoxalement un défaut. D’autres reprocheront aussi sans doute le fait que cet album puisse paraitre trop mou. Mais franchement dans l’ensemble l’opus est une bonne surprise et le flow d’Amiri me scotch.

Alors oui c’est sur cet album ne marquera pas l’histoire du Hip Hop et peut être même qu’il ne ressortira pas lorsque l’on fera les comptes des projets ayant marqué l’année 2012. Ceci étant dit l’opus est bon et le plaisir d’écoute est présent. Ce « Vinyl Ritchie » sera, je l’ai bien peur enterrée dans la catégorie des disques que l’on ressort que de temps en temps en disant le fameux :  » Il est bon quand même » mais le « quand même » reste et marque à jamais le statut du CD.

A moins que …

 

Reks : « Autographs » (prod. by Statik Selektah)

Nouvel extrait de l’album du duo MC/Producteur, j’ai nommé Reks et son acolyte Statik Selektah. Voici donc le clip du morceau « Autographs« 

 

Murs : « Epic Salutations » (prod Ski Beatz)

 

Inutile de les présentés, voici le dernier titre clippé de Murs « Epic Salutations ». Un morceau tiré de son album « Love And Rockets Vol.1: The Transformation » en collaboration avec le producteur vétéran de Caroline du Nord  Ski Beatz.

Un clip spécialement conçu pour tous les épileptiques

 

Dave Dub : « The Treatment »

Premier visuel du morceau « Superfly ». Extrait de l’album « The Treatment » de Dave Dub, disponible depuis le 22 Mai ici

Un beat électropsychédélique féroce.