MoRuf

Certain l’aime Dirty, d’autre Old School ou encore électronique, MoRuf Adewunmi lui l’aime romantique. Je parle évidemment du Hip Hop. Cet artiste originaire du New Jersey reste assez discret dans le game et pourtant son talent mériterait d’être mis en lumière. Originaire du Nigéria les parents de MoRuf ont posé à la fin des années 70 leurs valises aux États Unis avec l’espoir d’une vie meilleur. S’en suit une enfance heureuse où MoRuf petit dernier d’une famille de quatre enfants découvre la musique à travers ses soeurs. Seul garçon, il se contente d’écouter la musique préféré de ses frangines, à savoir du R&B (SWV,JodeciSilkR. KellyEscapeBiggieAnita Baker).

 

 

Par la suite, dès que MoRuf rentre un peu d’argent il en profite pour acheter deux- trois mixtapes de double H et tombe amoureux de cette musique. L’amour, voici un thème qui inspire énormément l’artiste du New Jersey. Le MC a même lancé une gamme de produits intitulés L.O.E (love over everything). Cette marque est bien plus qu’un coup marketing, il s’agit là d’une vraie démarche personnelle :

 

 

You see the logo. That’s what it’s all about. Spread love, show love and it come back to you. It’s a mentality. It’s not trying to be cool. I’m not trying to [just] make money off of this merchandise. It’s just something tangible. This is love.

Moruf

 

 
Cette philosophie se retranscrit dans sa musique. Pour son dernier projet  »Shades.of.Moo » l’amour est l’un des thèmes central avec des titres comme « Togetherness » ou « Her ». Loin des clichés du Hip Hop, l’artiste se rend vulnérable et se confit à l’inverse de jouer les gros bras et de gonfler les muscles comme la plupart de ses collègues. Largement inspiré par des artistes comme le légendaire J Dilla ou encore Madlib, le son de Moruf se veut apaisant et mélodique. Bien sûr des mecs comme Just Blaze ou même Kanye West reste pour lui des références mais un projet comme Quasimoto ne peut laisser l’amoureux de Hip Hop indifférent.

 

MoRuf nous présente en cette fin d’année son tout dernier projet intitulé « Shades.of.Moo », disponible en écoute gratuite.